Accueil » Traitements » Sein » Augmentation mammaire » Augmentation mammaire par prothèse

Chirurgie des seins

Prothèses mammaires : augmentation de la poitrine

Points clés

  • Résultat naturel
  • Sortie le soir de l’intervention
  • Chirurgie rapide et indolore

La pose de prothèses mammaires

L’augmentation mammaire par prothèse est l’une des chirurgies esthétiques les plus pratiquées à travers le monde. Cette intervention permet d’augmenter le volume du sein grâce à la pose d’une prothèse, aussi appelée « implant mammaire ». La pose de prothèses mammaires corrige l’hypoplasie mammaire (ou hypotrophie mammaire), un défaut de développement du volume des seins. Elle peut également servir à rectifier une asymétrie de la poitrine, à rehausser des seins tombants ou, tout simplement, à amplifier cette zone à haut potentiel érotique.

Principes d’une augmentation mammaire par prothèse

L’augmentation mammaire par prothèse permet de donner aux seins un volume et une forme harmonieux, de combler un décolleté et, surtout, de répondre à de nombreux complexes chez certaines femmes.

Le Docteur Michael BENOILID est expert de la nouvelle technique du DUAL PLAN NO TOUCH avec micro-cicatrice.

Cette fiche d’information est réalisée par le Dr Michael BENOILID dans le but d’informer les patients. Cette fiche s’appuie sur celles de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique et de l’American Society of Plastic Surgeon.

Dr Michael Benoilid

Découvrir notre cabinet de chirurgie esthétique Paris 16e

Les différents types d’implants et de prothèses mammaires 

Il existe de nombreux types et formes de prothèses mammaires selon le résultat désiré. Certaines prothèses permettent d’obtenir un résultat parfaitement naturel, tandis que d’autres accentuent le bombé d’une poitrine jeune, ferme et rebondie.

Les différentes formes de prothèses

  • Implant mammaire de forme ronde : une prothèse ronde et souple apporte un joli galbe à la poitrine. Son profil peut être plus ou moins modéré, selon que l’on recherche un résultat visible ou plutôt naturel.
  • Prothèse mammaire à forme plate : les prothèses mammaires larges et plates sont utilisées pour combler le creux des seins tombants, leur rôle est donc plutôt de redessiner la poitrine que d’augmenter leur niveau de projection.
  • Prothèse anatomique : la prothèse mammaire anatomique permet d’amplifier le volume d’une poitrine en forme de poire pour conserver la pente naturelle du décolleté.

Les différents types d’implants mammaires

  • Sérum physiologique : cette prothèse mammaire offre un résultat assez artificiel, puisque l’implant est totalement rempli de liquide.
  • Polyuréthane : les prothèses mammaires en polyuréthane limitent les risques de déplacement d’implant, de rotation ou de formation d’une coque sur la poitrine. Cette prothèse a toutefois 2 inconvénients : elle durcit la poitrine durant les 6 mois de cicatrisation et présente un coût élevé pour les patientes.
  • Gel en silicone : l’implant à double gel silicone promet une poitrine sensuelle, mais au toucher naturelle, avec un faible risque d’effets secondaires. L’arrière de l’implant double gel est souple, pour épouser les contours de la cage thoracique, tandis que l’avant est plus ferme, pour une poitrine pulpeuse, tonique et harmonieuse.
  • Prothèse PIP : du fait de leur revêtement nocif, les prothèses mammaires PIP ne répondent pas aux contrôles de qualité européens et américains. Pour votre santé, notre cabinet de chirurgie des seins refuse la pose de prothèse PIP.

Les 3 méthodes de pose d’implant mammaire

Le choix de la position des implants mammaires s’effectue en fonction de l’épaisseur des tissus (glande mammaire et graisse), de la qualité de la peau, du volume final souhaité, mais également du mode de vie de la patiente et des autres interventions choisies (cure de ptôse, lipofilling des seins).

  • Implantation rétro musculaire : L’implantation de la prothèse derrière le muscle est idéale pour les patientes minces ou aux peaux fines, puisque l’épaisseur du pectoral masque le bord de la prothèse.
  • Implantation rétroglandulaire : L’implantation rétroglandulaire permet de corriger un début de ptôse mammaire, c’est-à-dire de poitrine tombante. Cependant, cette méthode de pose accentue le risque de coque*.
  • Technique DUAL PLAN : L’implantation de prothèses mammaires par la technique DUAL PLAN est une position hybride. Cette méthode consiste à placer la partie haute de la prothèse derrière le muscle pectoral et le bas de l’implant derrière la glande, donc au-dessus du muscle. Cette technique est celle qui offre le meilleur résultat à long terme. Puisque l’implant devient solidaire du sein, le vieillissement de la poitrine est naturel. C’est donc la méthode privilégiée par le Dr Benoilid, chirurgien esthétique spécialiste de l’augmentation mammaire à Paris.

*La coque est une réaction inflammatoire par laquelle le corps crée une enveloppe autour de l’implant. Cette enveloppe fibreuse durcit la poitrine et peut déformer le sein. Elle nécessite une capsulotomie ou une capsulectomie, c’est-à-dire une reprise chirurgicale visant à sectionner ou retirer la coque périprothétique pour redonner de la souplesse à la poitrine et à la zone d’implantation de la prothèse mammaire.

 

Quelles sont les étapes d’une augmentation de la poitrine par prothèses mammaires ?

AVANT L’INTERVENTION DE POSE D’IMPLANT MAMMAIRE

Deux consultations préopératoires avec un chirurgien plasticien sont nécessaires avant cette chirurgie des seins, ainsi qu’une consultation avec un médecin anesthésiste.

Les consignes préopératoires pour toute chirurgie plastique sont les suivantes :

Avoir un IMC inférieur à 30, avoir un poids stable depuis plus de 3 mois et l’arrêt du tabac 4 semaines avant et 4 semaines après la chirurgie.

Un bilan préopératoire sera prescrit par le Dr Michael BENOILID pour réaliser l’augmentation mammaire par prothèse en toute sécurité. Une mammographie et/ou une échographie sont réalisées datant de moins d’un an.

Un soutien gorge de contention sans armature s’ouvrant par devant est à porter après cette chirurgie esthétique des seins durant 6 semaines jour et nuit.

Le choix de votre nouvelle taille de soutien gorge, de prothèse et de cicatrice sera réalisé avec le Dr Michael BENOILID lors de la consultation

A la fin de la consultation des photos avant/après seront réalisées et les devis et consentement devront être signés et expliqués.

DÉROULEMENT DE L’INTERVENTION D’ AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHÈSE

L’augmentation mammaire par pose d’implant prothétique est réalisée au bloc opératoire sous anesthésie générale et dure entre 45 minutes et une heure.

Le Dr Michael BENOILID, expert français de cette technique chirurgicale va mettre une prothèse mammaire dans chaque sein pour obtenir une augmentation du volume du sein naturelle qui regalbe votre sein et votre décolleté.

A la fin de l’intervention des pansements vous sont mis ainsi que le soutien gorge.

Aucun drain n’est posé par le Dr Michael BENOILID pour les augmentations mammaire par prothèses.

QUELLES SONT LES SUITES APRÈS L’INTERVENTION D’ AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHÈSE ?

La sortie de la clinique se fait le soir même de l’intervention en ambulatoire.

La peau après la pose de prothèse mammaire est marquée par de l’œdème-gonflement et des ecchymoses-bleus qui disparaissent en 3 à 5 semaines.

Le Dr Michael BENOILID vous prescrira des médicaments pour prévenir la douleur.

Les soins infirmiers après une augmentation mammaire par prothèse sont à faire durant 1O jours de manière quotidienne.

Une douche est possible sans le pansement dès le lendemain de l’intervention.

Les bains, la nage en piscine, le sauna et le hammam ne seront possibles qu’après 6 semaines.

La pratique sportive peut être reprise à partir de 6 semaines après l’intervention.

Des soins et des massages de cicatrices pour les atténuer le plus possible sont à démarrer dès 3 semaines après l’intervention.

Les fils de sutures sont entièrement à l’intérieur du corps et aucun fil n’est à retirer.

Il n’y a aucune agrafe pour réaliser la suture de cette chirurgie esthétique des seins.

Il faut prévoir un arrêt de travail ou poser des jours de congés durant une semaine après l’intervention.

Les consultations et le suivis post opératoire sont assurés par le Dr Michael BENOILID lui-même a 15 jours, 1 mois, 3 mois, 6 mois et a un an de l’intervention.

 

 

vidéos Avant-après prothèses

QUESTIONS FRÉQUENTES SUR L’AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHÈSE

L’hypoplasie mammaire ou hypotrophie mammaire est un défaut de développement du volume des seins. Elle peut être présente depuis la fin de la puberté ou être due au vieillissement du sein, à une grossesse, un allaitement ou un amaigrissement.

Il existe 3 voies d’abord qui sont 3 types de cicatrices différentes :

Voie aréolaire ou péri-aréolaire inférieure : avec incision dans le segment inférieur de la circonférence de l’aréole ;

Voie axillaire : avec incision sous le bras, dans l’aisselle ;

Voie sous-mammaire : avec incision placée dans le sillon situé sous le sein.

Les bénéfices d’une augmentation mammaire par prothèse sont le fait que le résultat est immédiat. Cela peut répondre à un complexe ou juste à un désir des patientes d’avoir une poitrine plus importante. La pose de prothèse mammaire est une chirurgie qui dans des mains expérimentées ne se complique quasiment jamais.

Les bonnes candidates à une chirurgie d’augmentation mammaire sont :

Les patientes présentant une hypotrophie mammaire ou une agénésie mammaire

Les patientes ayant un sein légèrement tombant et vidé comme après une grossesse, un allaitement, un amaigrissement ou une chirurgie bariatrique

Une asymétrie mammaire avec une différence de volume importante entre les deux seins

Les patientes ayant déjà des prothèses avec un résultat ne leur convient pas.

Il est également nécessaire que les patientes ne fument pas et aient un IMC inférieur à 30 pour améliorer les suites opératoires, diminuer la survenue de complications et améliorer le résultat.

Dès les 18 ans et jusqu’à la fin de sa vie, il est possible d’augmenter le volume mammaire.

L’hospitalisation se déroule en clinique.

La sortie se fait le soir même de l’intervention en ambulatoire.

L’anesthésie pour opération de prothèses mammaire est une anesthésie générale qui dure entre 1 heure et une heure trente.

Il est possible de réaliser une augmentation mammaire sans prothèse par injection de la propre graisse de la patiente ou lipofilling mammaire. Cependant si la patiente n’a pas de graisse ou si elle a un désir d’une augmentation mammaire importante seul la pose de prothèse peut répondre à cette demande.

L’augmentation mammaire composite est une nouvelle technique d’augmentation mammaire associant la pose de prothèse mammaire pour créer un volume et l’injection de graisse dans les seins - lipofilling mammaire pour donner un aspect et un touché naturel aux seins.

Il est tout à fait possible de réaliser une cure de ptose avec mise en place de prothèses si le volume désiré est important ou si la glande présente naturellement n’est pas suffisante.

Ce sont les mêmes cicatrices que pour la cure de ptose.

Il est fréquent que des patientes ne désirent plus de prothèses mammaires et préfèrent l’effet naturel du sein qui est lifté dans le même temps de l’ablation des prothèses.

L’allaitement lors des grossesses suivantes est quasi systématiquement possible, il est conseillé d’attendre au moins 6 mois après l’intervention. En effet avec la technique réalisée par le Dr Michael BENOILID les canaux galactophores qui permettent l’allaitement ne sont pas touchés.

Il n’y a quasiment jamais de perte de la sensibilité du sein et du mamelon. Cependant durant 3 à 5 semaines après l’intervention il n’est pas rare d’avoir une hypo-sensibilité du sein qui disparaît progressivement.

Il est possible de réaliser une injection de graisse dans le sein pour augmenter son volume dans le même temps que la pose de prothèse.

Les seins une fois opérés vont se relâcher au bout de 3 mois pour avoir un aspect naturel.

La poitrine après une pose d’implant mammaire vieillit avec vous et retombera partiellement avec le temps.

NON. La pose de prothèse mammaire n’augmente absolument pas le risque de cancer du sein et les contrôles mammographiques ne sont pas non plus modifiés.

Attendre la fin des projets de grossesses est préférable dans la mesure du possible pour réaliser une pose de prothèse mammaire. En effet, il est nécessaire d’avoir un poids stable durant 3 mois au moins avant la chirurgie. Néanmoins pour certains patients une pose d’implant mammaire peut être réalisée avant les grossesses après discussion avec le Dr Michael BENOILID lors de la consultation.

Les cicatrices d’une pose d’implant mammaire sont généralement camouflées dans vos plis naturels et toute petite (3,5 cm en moyenne). Elles s’estompent au cours du temps pour prendre la couleur naturelle de votre peau cependant elles restent toujours visibles. La cicatrisation au niveau des seins est un processus qui met 12 à 18 mois pour arriver à maturation avec des soins adaptés de cicatrices comme des crèmes et des massages.

Il est tout à fait possible de réduire la taille et la forme de ses aréoles dans un lifting mammaire.

Le choix du volume du sein se fait lors de la consultation avec le Dr Michael BENOILID en fonction de vos désirs et de votre morphologie.

Le résultat de la pose d’un implant mammaire pour augmentation est immédiat. Les seins sont plus volumineux et retendus. Les seins après la pose d’un implant mammaire sont très gonflés et remontés jusqu’à 3 mois ou le sein va se relâcher pour prendre une forme naturelle.

Un léger gonflement sous forme d’œdème est présent durant le premier mois qui se résorbe naturellement. Le résultat final est obtenu après 3 mois. L’aspect de la cicatrice va évoluer durant 12 à 18 mois.

Le Dr Michael BENOILID ne pose jamais de drains pour la pose de prothèse mammaire.

Il n’existe pas de meilleur chirurgien mais seulement un chirurgien adapté aux demandes de ses patients. Il est cependant nécessaire de faire réaliser une pose de prothèse par un chirurgien esthétique qualifié. Le Dr Michael BENOILID a travaillé dans les meilleurs hôpitaux parisiens et forme actuellement de nouveaux chirurgiens dans la démarche constante de répondre aux mieux aux attentes de ses patients.

Les fils de sutures lors pose de prothèse sont tous à l’intérieur de la peau et invisibles.

Aucun fil de suture n’est à faire retirer.

Le Dr Michael BENOILID ne met jamais d’agrafes sur la peau et préfère des fils invisibles à l’intérieur de la peau.

La pose de prothèse mammaire est une intervention très peu douloureuse et le Dr Michael BENOILID vous prescrira des médicaments pour prévenir la douleur.

Il s’agit des risques exceptionnels liés à l’anesthésie générale, des hématomes et l’infection de la prothèse.

La pose de prothèse mammaire est une intervention de chirurgie esthétique donc non remboursée par la sécurité sociale.

Dans certains cas comme une malformation mammaire ou une patiente ayant une hypotrophie mammaire avec un bonnet inférieur au A, une partie de l’intervention peut être prise en charge par la sécurité sociale et votre mutuelle.

Il est possible de reprendre le sport 6 semaines après une pose de prothèses mammaires en discutant avec votre chirurgien.

Il est tout à fait possible de dormir sur le ventre après la pose de prothèse mammaire même dès le lendemain de l’intervention. Cela ne change pas le résultat.

Le prix d’une augmentation mammaire par implant dépend du travail à réaliser au bloc opératoire.

Lors de la consultation un devis personnalisé vous sera donné par le Dr Michael BENOILID.

Les contours de la prothèse ne sont pas visibles si l’intervention est réalisée par un chirurgien spécialiste.

Le Dr Michael BENOILID accorde une importance primordiale à l’aspect naturel de ses résultats de prothèses mammaires. Il emploie les dernières innovations et techniques chirurgicales pour vous donner le résultat le plus naturel possible.

La pose de prothèse mammaire augmente le volume des seins et à ce titre est visible dans un décolleté.

Un mommy makeover est une intervention qui consiste à rendre aux femmes ayant eu des enfants leur ventre et leur poitrine d’avant grossesse.

Ainsi une plastie abdominale et un lifting des seins tombants ou pose de prothèse mammaire seront réalisés dans le même temps.

Il n’est jamais nécessaire de changer l’implant mammaire s’il n’y a pas de coque ou de capsule autour de la prothèse ou si l’implant n’est pas rompu.

La durée de vie d’une prothèse mammaire est imprévisible. Elle dépend des forces exercées sur celle-ci, de la manière dont elles ont été posées et du type de prothèse posé.

La surveillance est clinique et radiologique au moins annuelle à partir de 5 ans.

Le meilleur examen radiologique est l’IRM mammaire.

Une coque périprothétique est une réaction très intense de l’organisme à la pose d’un matériel étranger comme une prothèse. Ainsi une couche de fibrose va appuyer sur la prothèse la déformant ou même dans certains cas provoquer sa rupture.

Le Dr Michael BENOILID ne pose uniquement que des prothèses lisses ce qui diminue fortement ce risque de complication.

Devant cette complication il est nécessaire de réaliser une ablation de la coque, une capsulectomie et d’éventuellement poser une nouvelle prothèse. Cette décision est prise conjointement avec la patiente lors de la consultation.

Les prothèses PIP sont des prothèses posées il y a quelques années avec un revêtement possiblement nocif pour les patientes.

Aujourd’hui les contrôles de nos tutelles sont plus rigoureux.

Le Dr Michael BENOILID n’a JAMAIS mis de prothèse PIP au cours de sa carrière et ne met que des prothèses ayant passé l’ensemble des contrôles de qualité français européen et américain .

Les prothèses mammaires anatomiques ont une forme de poire et les prothèses mammaires rondes sont uniquement rondes.

Le Dr Michael BENOILID ne met que des prothèses rondes car les prothèses anatomiques sont microtextures et peuvent engendrer plus de complications comme un retournement de la prothèse nécessitant une nouvelle intervention chirurgicale.

Les prothèses micro et macro texturées comportent un revêtement abrasif qui peut provoquer certaines complications.

Le Dr Michael BENOILID ne met que des prothèses RONDES ET LISSES qui ont prouvé depuis plus de 30 ans leur sécurité et innocuité.

Il est possible de mettre la prothèse mammaire de 3 façons différentes :

Prémusculaire, c'est-à-dire en avant du muscle. Les prothèses mammaires sont placées directement derrière la glande, en avant des muscles pectoraux.

Rétromusculaire, c’est-à-dire derrière le muscle. Les prothèses mammaires sont placées plus profondément, en arrière des muscles pectoraux.

En DUAL PLAN, où l’implant mammaire est placé derrière le muscle dans sa partie supérieure, et derrière la glande dans sa partie inférieure.

Dans la technique du DUAL PLAN, la prothèse est placée à la fois derrière le muscle dans la partie haute du sein et derrière la glande dans la partie basse du sein.

Cette technique révolutionne la pose de prothèses car le résultat est naturel.

En effet la prothèse en haut est cachée par le muscle et en bas devant le muscle ce qui permet d’avoir un galbe du sein naturel.

Il s’agit d’une technique chirurgicale maîtrisée par le Dr Michael BENOILID permettant de mettre une prothèse mammaire sans que celle-ci ne touche absolument rien et donc de diminuer les infections de prothèses.

Le Dr Michael BENOILID réalise une augmentation mammaire par prothèses via une incision de 3,5 cm voir moins à l’aide de nouvelles techniques permettant d’insérer les prothèses sans être traumatisant pour la peau.

NON. Ces interventions ne sont pas dangereuses dans les mains d’un chirurgien qualifié expert dans ce type de chirurgie

Le Dr BENOILID Michael durant la première consultation va vous aiguiller vers la solution la plus adaptée à votre désir dans une optique d’un résultat et d’une sécurité optimale.

Il existe une durée de 2 à 4 semaines durant lesquelles la peau est marquée par des bleus - ecchymoses et de l’œdème. Il est possible de revenir à une vie sociale au bout de 2 à 4 semaines.

Femme enceinte et ce même en début de grossesse

Allaitement

Prise d’anticoagulant

Patients fumeurs actifs

IMC supérieur à 30

Il est nécessaire de faire réaliser ces interventions par un chirurgien esthétique et réparateur qualifié inscrit à l’ordre des médecins.

Il est fondamental de réaliser ces interventions dans une clinique agréée pour la chirurgie plastique et réparatrice. Le Dr Michael BENOILID réalise ses actes uniquement dans des cliniques ayant une accréditation HAS.

Le processus de cicatrisation dépend des sutures du chirurgien, de la qualité de votre peau et de facteurs environnementaux comme le tabac et l’exposition solaire. A la suite de l’intervention le Dr Michael BENOILID vous prescrira une crème et des soins pour avoir la meilleure cicatrisation possible.

Il est possible de réaliser des simulations avant- après pour la chirurgie mais le Dr Mich