Poussée dentaire : Moment difficile pour bébé

Les bébés font leurs dents vers l’âge de 6-12 mois. C’est ce que les dentistes désignent comme une poussée dentaire. Cette étape naturelle nécessite parfois l’intervention d’un pédiatre. Pour aider votre enfant à passer cette phase, il faut reconnaître et anticiper l’arrivée des dents de bébé.

Poussée dentaire : Symptômes révélateurs

Il est évident que chaque bébé ne présente pas les mêmes signes. Au moment d’une poussée dentaire, un changement de comportement de votre bébé ou des signes physiques peuvent vous mettre sur la piste :

  • Gonflement des gencives
  • Votre bébé devient grognon
  • Bébé bave beaucoup
  • Manque d’appétit et un sommeil agité

Lors d’une poussée dentaire, il se peut que votre bébé fasse une forte fièvre ou souffre de diarrhée. Ces signes ne sont pas des symptômes usuels d’une poussée dentaire.

Comment soulager une poussée dentaire ?

Si la consultation d’un dentiste ou pédiatre est recommandée pour une poussée dentaire, vous pouvez toutefois utiliser des remèdes maisons ou la médecine douce pour atténuer les douleurs.

Poussée dentaire : remèdes naturels

  • Connus pour leurs effets anti-inflammatoires, l’homéopathie ou un gel à base de sauge calment la douleur et protègent les gencives de bébé.
  • Vous pouvez aussi lui masser les gencives avec votre doigt ou une coton tige imbibée d’une huile douce apaisante.

Toutefois, en ce qui concerne le paracétamol ou l’anneau de dentition, l’avis d’un dentiste est fortement recommandé.