Bactéries et microbes nocifs pour la santé bucco-dentaire

Pour garantir une hygiène bucco-dentaire irréprochable et efficace, il est conseillé de changer de brosse à dents à raison de quatre fois annuellement. Bien qu’elle ne semble être impeccable au niveau propreté, elle devient au fil du temps porteuse de bactéries, microbes et champignons en tout genre. Dans cette optique, les infections de la bouche sont susceptibles de causer des troubles liés au diabète ou aux maladies cardiaques. Une mauvaise hygiène bucco-dentaire augmente le risque cardiovasculaire de 70 %. Il est donc essentiel de changer de brosse à dents tous les trois mois.

Nombre de microbes

La zone buccale est un lieu propice pour la multiplication des bactéries et la brosse à dents est capable d’en contenir des millions.

La présence de bactéries dans la bouche entraîne la formation de plaque dentaire, de tartre, de caries, d’halitose et de soucis gingivaux. L’objectif ultime du brossage n’est pas l’éradication des bactéries mais plutôt celle des restes d’aliments dans la bouche sur lesquels ces dites bactéries s’alimentent pour se multiplier.

Recommandations pour favoriser une santé bucco-dentaire exemplaire

Les chiffres sont alarmants puisqu’en France, la population change de brosse à dents à raison de 2,2 fois par individu annuellement. Or, il est essentiel d’en changer au moins une fois tous les trois mois, et plus fréquemment quand on est malade ou que la brosse semble abîmée. En changeant de brosse à dents, voici quelques recommandations:

  • il est important d’agiter puissamment sa brosse à dents en la lavant avec de l’eau froide après chaque utilisation,
  • il faut impérativement la ranger en position verticale, la tête vers le haut, et non dans un espace humide.