Pour un visage attirant

Lipoflling du visage

La réinjection de graisse, appelée aussi lipostructure, consiste à prélever de la graisse autologue sur le corps pour la réinjecter à l’endroit souhaité.

C’est une indication de chirurgie esthétique Tunisie (vieillissement du visage, rehaussement des reliefs chez les jeunes).

Comme le lifting du visage, cette intervention de chirurgie esthétique sera pratiquée souvent sous anesthésie locale.

Elle est sans cicatrices. La durée d’hospitalisation est de 12 heures en moyenne la convalescence est de 5 jours.

Augmentation des lèvres

Si vous désirez améliorer le profil de vos lèvres, nous pratiquons l’injection de l’Acide Hyaluronique.

C’est un implant médical stabilisé qui est naturellement présent dans tous les tissus vivants.

Il est naturel et garantit une parfaite sécurité grâce à son origine non animale, par conséquent, il n’y a aucun risque de réaction allergique.

Aucun test préalable n’est nécessaire, ce qui permet de procéder immédiatement à des injections pratiquées en petites quantités directement dans le derme.

Rajeunissement du visage avec Medespoir

Votre intervention se déroulera dans une clinique privée parmi les meilleures des établissements de santé en Tunisie, agréée par le ministère de la santé et obéissant aux normes les plus strictes.

La clinique Medespoir est équipée des dernières installations et matériels médicaux de pointe.

Tout le personnel de la clinique se joint à nos efforts pour vous assurer une entière satisfaction sur tous les plans.

Augmentation mammaire : implant ou lipofilling

La chirurgie d’augmentation de la poitrine fait de plus en plus d’adeptes. La motivation des femmes est expliquée par la chute des tabous concernant leur corps. On sait ce qu’on veut et on ne lésine pas sur les moyens de l’obtenir. Les femmes cherchent à obtenir des mensurations en adéquation avec l’image et l’harmonie qu’elles imaginent de leurs corps.

Les diminutions de volume peuvent être dues à une hypotrophie mammaire, donc une insuffisance de développement de la glande, soit la perte de galbe après la grossesse ou en raison d’un amaigrissement.

Dr Sami Mezhoud, votre chirurgien esthetique Tunisie, saura vous orienter vers le choix le mieux adapté à votre situation

Quelle technique utiliser ?

Le lipofilling

Depuis novembre 2011, une nouvelle technique appelée lipofilling (ou injection de graisse autologue) permet de prélever de la graisse sur la patiente, la purifier et la réinjecter dans les seins. Cette méthode permet d’éviter la mise en place d’un corps étranger et de bénéficier, dans le même temps, d’une lipo-aspiration des excès graisseux.

Malgré les mises en garde de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SFCPRE) contre cette technique, encore trop récente pour en évaluer les risques et les conséquences, les demandes d’augmentation mammaire par lipofilling augmentent régulièrement.

Inconvénients :

L’intervention dure trois ou quatre heures et deux à trois opérations sont nécessaires pour un résultat définitif.

Une certaine stabilité pondérale est conseillée après l’intervention.

Le suivi radiologique fondamental chez toute femme en période d’activité génitale pourrait être perturbé par ces injections.

La prothèse mammaire

Le procédé d’augmentation mammaire de loin le plus utilisé consiste à mettre en place des implants (ou prothèses) mammaires. Il a l’intérêt d’avoir été largement évalué et d’être de mieux en mieux maîtrisé, entraînant un taux de satisfaction des patientes très important.

Une fois implanté, la prothèse fait corps avec le sein et bouge avec lui. Chez les patientes minces, la prothèse sera positionnée idéalement derrière le muscle pectoral. Sinon, on pourra dans certains cas la placer derrière la glande (juste en avant du muscle) voire employer des techniques mixtes (« dual plan »).

Chirurgie plastique et esthétique

Vous pensez à avoir une intervention en chirurgie esthétique en Tunisie et vous demandez par où commencer.

En premier lieu, vous devez savoir que les prix pour une intervention donnée varient d’une clinique à une autre. Ne vous restreignez pas aux chirurgiens de votre région ou pays, cherchez sur internet les agences de tourisme médical agrées et les avis des patients ayant déjà réalisés une ou plusieurs interventions de chirurgie et médecine esthétique en Tunisie.

Cependant le prix n’est pas tout, vous devez aussi vous assurez que vous choisissez un bon chirurgien plasticien. Vous devrez poser des questions et effectuer vos propres recherches. N’hésitez pas à demander des références, vous n’avez rien à perdre.

chirurgie-esthetique-tunisie

De plus, vous devrez avoir une entrevue préparatoire avec votre spécialiste, vous devrez préparez et avoir votre série de questions prêtes. Faites quelques recherches sur Internet.
Informez-vous sur le type d’intervention que vous désirez faire faire. De plus, posez des questions sur le type de chirurgie pratiquée. Les chirurgiens en Tunisie utilisent les dernières techniques disponibles.

Une intervention chirurgicale esthétique est un évènement important. Vous désirez améliorer votre apparence. Prenez le temps nécessaire pour réfléchir. C’est votre corps, vous n’en avez qu’un seul.

En Tunisie, une clinique de chirurgie plastique et esthétique offre un large éventail de services médicaux spécialisés tel que des services de consultation, de chirurgie plastique et esthétique, de suivi péri-opératoire et postopératoire. Certaines cliniques possède leur propre bloc opératoire tandis que d’autre louent leur salle d’opération.

Les chirurgiens esthétiques en Tunisie ont leur formation de base en chirurgie en plus d’une formation spécialisée qui leur permettent d’exécuté des interventions délicates dans le cadre de leur profession.

Tous les chirurgiens plasticiens opérant en clinique ou ailleurs en Tunisie doivent avoir obtenu leur permis d’exercice et leur certificat de spécialiste auprès du Conseil national de l’ordre des médecins de Tunisie (CNOMT).

Liposuccion graisses localisées

La liposuccion est l’intervention de chirurgie esthétique la plus pratiquée dans le monde. Elle n’est pas très risquée, mais, comme toute intervention chirurgicale, comporte un certain nombre de risques. Elle ne doit donc être pratiquée que dans les cas pour lesquels elle est indiquée, et en aucun cas de manière répétitive.

En quoi consiste la liposuccion?

C’est le retrait d’un dépôt graisseux à l’aide d’un petit tube inséré dans une région localisée du corps.

Dans quels cas la liposuccion peut-elle s’appliquer ?

  • La liposuccion s’adresse à des patients plutôt jeunes, qui ont une peau plus tonique et élastique, qui se retend plus facilement
  • La liposuccion ne fonctionne pas pour les cas d’obésité. Les patients doivent avoir un poids normal avec des capitons graisseux localisés

A noter que la liposuccion n’aide pas à maigrir et n’élimine pas la cellulite. Un médecin peut s’opposer à cette intervention s’il la trouve injustifiée

Liposuccion
Liposuccion graisses localisées

Quelle partie du corps peut cibler la liposuccion ?

  • Le visage : double menton, joues, cou
  • Les fesses, l’intérieur des cuisses, les hanches, l’intérieur des genoux, les mollets et les chevilles
  • Le bourrelet inférieur des bras
  • Le ventre

Durée de l’intervention :

Entre 30 minutes et 3 heures

Type d’anesthésie :

Locale ou générale, selon les cas et la localisation de l’intervention

Contre-indications :

  • maladies spécifiques : diabète, leucémie, hypertension,…
  • grossesse, allaitement
  • certains traitements : anti-dépresseurs, pilule contraceptive, …
  • obésité
  • fumeurs

Risques :

Les principaux problèmes constatés après une liposuccion sont :

  • mauvaise cicatrisation,
  • infection
  • perte temporaire de la sensibilité de la peau
  • hémorragies
  • phlébites, embolies pulmonaires

Il est essentiel que cette intervention soit pratiquée par un chirurgien expérimenté, afin d’éviter des complications plus graves.

Qu’est ce que l’abdominoplastie ?

Selon le cas, différentes réponses thérapeutiques

  • La grande abdominoplastie.
  • L’abdominoplastie modelante.
  • L’abdominoplastie esthétique du bedon.
  • La liposuccion du ventre.
  • Le lift centro abdominal.

La grande abdominoplastie (ou l’abdominoplastie réparatrice)

Lorsque le ventre est trop déformé, comprenant

  • Un excédent cutané tombant en besace sur le pubis
  • Des lésions musculaires
  • Une infiltration adipeuse susjacente.

Les gestes chirurgicaux sont importants comportant:.

Une liposuccion, une exérèse de la peau excédentaire

  • Une réfection de la paroi musculaire
  • Une réfection de l’ombilic.
  • L’ablation de l’excédent de peau

La cicatrice est forcément importante en proportion de l’importance des lésions.
La patiente en est très largement informée. Il s’agit d’une chirurgie réparatrice avec prise en charge.

L’abdominoplastie réparatrice complexe : (Sur ventre multi opéré)

Comportant à divers degré

  • Un ventre multi cicatriciel
  • Une atteinte viscérale, adhérences…
  • Une atteinte musculaire
  • Des éventrations ou hernies…
  • Toutes lésions complexes relevant au besoin d’une double équipe de viscéral et plasticien.

L’abdominoplastie esthétique modelante:

Toujours les mêmes temps opératoires:

  • Une vaste liposuccion, de l’estomac et des flancs
  • L’ablation de la besace basse
  • Décollement/abaissement du lambeau supérieur
  • Repositionnement de l’ombilic.

La nouveauté technique:

Ancrage étagé du lambeau supérieur à la paroi musculaire, il peut en être de même d’un ancrage pour le lambeau inférieur en cas d’un mont de vénus tombant.

La chirurgie esthétique du « bedon » :

Il s’agit là d’une proéminence du bas ventre du fait d’un affaiblissement des muscles et d’une infiltration graisseuse de la paroi. Traitement :

  • Liposuccion, réparation des muscles,
  • Exérèse de la peau excédentaire, par une cicatrice basse comparable à celle d’une césarienne.

La liposuccion du ventre uniquement:

Lorsqu’il s’agit d’un simple affinement de la paroi uniquement.

Le « lift centro-abdominal » :

Intervention peu préjudiciable, peu agressive, lorsque les lésions se situent autour de l’ombilic telles que des plis ou des vergetures.Exérèse de la peau partiellement ou totalement autour de l’ombilic pour finir, après liposuccion, par une suture rejoignant l’ombilic.

C’est une excellente indication évitant ainsi tout grand délabrement cicatriciel pour de telles anomalies centro abdominales. La cicatrice pouvant ultérieurement être camouflée par un tatouage ou une pigmentation. Ainsi on aurait fait l’économie des grands gestes et des grandes cicatrices.

Choisir son chirurgien:

  • Un chirurgien plasticien
  • En cas de ventre avec problèmes viscéraux
  • La co-présence d’un chirurgien viscéral est fort souhaitable

L’abdominoplastie, des complications

Des complications locales ?

  • Hématomes
  • Infections
  • Saignements
  • Désunion, nécrose, asymétrie, cicatrice trop épaisse.
  • Reprise de la cicatrice

Des complications générales

  • Phlébite
  • Embolie

Prévention des complications:

  • Par une étude préopératoire chirurgicale et anesthésiologique
  • Bonne préparation de la peau
  • Bas de contention
  • Anticoagulant
  • Pas de prise récente d’aspirine.
  • Pas de tabac 1 à 2 mois avant l’intervention.

Réussir son abdominoplastie :

  • Par des cicatrices sans traction excessive
  • Soulagée par des points d’ancrage
  • Ombilic esthétique, bien positionné
  • Une taille marquée, une ligne médiane sus et sous l’ombilic naturellement marquée
  • Une liposculpture modelante.
  • Par sécurité, un chirurgien esthétique à forte compétence viscérale.

Qu’est ce que Le point G ?

Fortement médiatisé, point sexuellement orgasmique, il se situe à quelques centimètres du vestibule, sur la face antérieure de la paroi vaginale.

L’injection d’acide hyaluronique provoquerait une amélioration des sensations sexuelles et serait un bon complément dans le traitement de la frigidité.

En pratique, l’injection n’est pas douloureuse, se fait après repérage du point G qui varie quelque peu selon la personne, habituellement situé à 4à5cm du vestibule.

Mode de réalisation:

  • Position gynécologique, mise en place du spéculum après examen gynécologique du col et corps utérin et des annexes,
  • Crème anesthésiante en regard du point G.
  • Injection par une canule non traumatisante de 1 à 2ml permettant une amplification du point G.

Suites simples. Reprise professionnelle immédiate. Reprise sexuelle à l’issue de 5 à 8j

Qu’est ce que LA SOFT VAGINOPLASTIE ?

La vaginoplastie sans chirurgie ou « soft » vaginoplastie.

La béance vaginale serait limitée, un lipofilling peut se révéler suffisant, notamment chez la jeune femme.
Soit un implant graisseux est récolté au niveau d’une région donneuse pour être ensuite injecté sous les tuniques du fourreau vaginal.

Il s’agit donc d’un auto implant parfaitement toléré et qui est susceptible de procurer une satisfaction suffisante.
Dans certains cas, une deuxième injection peut se révéler nécessaire en raison d’une résorption partielle de la graisse précédemment injectée.

Une telle méthode est donc particulièrement élégante et à risques minimes, ne nécessitant que quelques heures de clinique,
Sous anesthésie locale ou plus confortablement sous sédation générale.

Avant l’intervention :

  • Consulter l’anesthésiste préalablement
  • Arriver à jeun
  • Bain bétadiné préalable et ayant eu lieu plusieurs jours avant l’intervention.
  • Repérage du site de récolte de la graisse, 30 à 50cc.
  • Choix du type d’anesthésie, la graisse récoltée est ensuite purifiée, déquantée ou centrifugée.
  • Infiltration de la paroi vaginale divisée en méridiens
  • Mèche vaginale pour 6 à 8h environ.
  • Pas de fils…
  • Visite du chirurgien dans les 48h.

Autre modalité que le lipofilling: l’injection d’acide hyaluronique

Utilisation au lieu de la graisse de l’acide hyaluronique – ou de Macrolane. Produit de synthèse existant dans les tissus humains
donc parfaitement bien toléré, l’intervention est encore plus simple et plus rapide, sous anesthésie locale, comme lors d’un examen gynécologique.
Devant être parfois renouvelée en raison de la résorption du produit.
Durée de vie variable, de 15 à 20 mois.

Risques minimes:
Hématome ; Douleurs frustes
Le tissu graisseux comme l’acide hyaluronique sont sujets à une certaine résorption.Prévoir l’éventuel renouvellement de l’opération.

Ethymologie:
La désignation de cette intervention comme « soft vaginoplastie » est de mon fait en raison du très faible risque par rapport au service rendu et sans chirurgie dite ouverte!

Le choix du chirurgien:
Votre chirurgien plasticien supposé familiarisé à la chirurgie génitale.

Qu’est ce que l’hyménoplastie ou chirurgie de la virginité ?

L’hymen est facilement reconnaissable à l’examen gynécologique dès les petites lèvres écartées. Chez la femme vierge,son aspect est variable, tantôt il comporte un orifice central, tantôt il est criblé de plusieurs petits orifices.

L’examiner avec beaucoup de délicatesse chez la jeune fille vierge qui souvent s’inquiète terriblement de se trouver déflorée par l’examen. Les images montrent les aspects d’hymens vierges, et l’aspect des vestiges au pourtour de l’orifice défloré devant être reconstruit.

L’hymen, son rôle physiologique est inconnu; un rôle protecteur contre d’éventuelles infections ascendantes? c’est peu vraisemblable. En revanche c’ est un terrible témoin de la virginité utilisé dans toutes les civilisations et contrées; les pays occidentaux, avec la liberté de la femme, la pilule, semblent changer de mentalité.

Hymenoplastie
Reconstitution de l’Hymen

Pourquoi recourir à l’hyménoplastie

L’hyménoplastie est réclamée par la jeune femme ayant perdu sa virginité. Demande fréquente par nécessité socio-culturelle, voire religieuse. Les conséquences pour cette jeune fille peuvent se révéler gravissimes sur le plan personnel et familial. Une discrétion protégeant la demandeuse est obligatoire.

L’hyménoplastie, un soutien psychologique est souvent souhaitable en raison du stress vécu alors par la patiente. Des associations de soutien s’organisent dans de nombreux pays cherchant à entourer et protéger ces « victimes de l’amour ».

La chirurgie

L’hyménoplastie, les gestes chirurgicaux; heureusement habituellement ils sont simples, sous anesthésie locale, avivement suture des berges des reliquats de l’hymen.

L’avivement chirurgical des berges est poursuivi jusqu’à obtenir leur saignement per opératoire, faute de quoi l’hyménoplastie se révèlera insuffisante et aléatoire.

Les berges de l’hymen ayant été ainsi avivées sont ensuite finement suturées par un fil transparent à résorption lente. Mieux, pratiquer la suture en deux plans.
Bien souvent le chirurgien réalise une sur-correction pour conforter et tranquilliser sa patiente apeurée par une intervention qui ne durerait pas dans le temps ou qu’elle ne soit pas ensuite marquée par le fatidique saignement nuptial.

Hyménoplastie ou hyménorraphie désignent la même intervention, soit la réparation de l’hymen défloré, intervention toujours réalisable à partir des vestiges de l’hymen ou au besoin par mobilisation et suture de fragments de la muqueuse vaginale de proximité.

A RETENIR ABSOLUMENT!

EN CAS DE VESTIGES HYMENEAUX PEU SOLIDES, OU SI LA DEFLORAISON EST TROP ANCIENNE, PREVOIR UNE MOBLISATION DE LA MUQUEUSE VAGINALE POUR CONSOLIDER L’HYMENOPLASTIE.

L’Hyménoplastie, éthique.

Problème non résolu, d’un côté une jeune femme en détresse pour fonder son foyer, d’un autre côté son sentiment de culpabilité.
En cas de viol l’hyménoplastie est tout-à-fait acceptable dans la prise en charge médicale de la patiente. La déontologie médicale ne va pas à l’encontre de l’hyménoplastie, elle ne saurait changer une mentalité aussi ancrée.

Qu’est ce que la NYMPHOPLASTIE ?

La Nymphoplastie : pourquoi ?

Les petites lèvres ou nymphes sont souhaitées ne pas dépasser les grandes. C’est considéré comme critère de jeunesse génitale.

Avec l’âge, les grossesses, et  chez certaines femmes, les petites lèvres sont trop étendues et ont tendance à trop s’extérioriser.
Dans de nombreux cas ces petites lèvres trop extériorisées gênent :

  •  Sur le plan psychologique,  ne répondant pas aux canons de ce qui est morphologiquement acceptable, susceptible de générer un blocage d’accouplement, un blocage social.
  •  Sur le plan sexuel, l’intromission est gênée, douloureuse, obligeant à des manipulations quelque peu gênante
  •  Sur le plan sportif. Selle de vélo ou de cheval mal tolérée.
  •  Sur le plan vestimentaire, dessous ajustés, ou en dentelle,  mal tolérés.
  •  Enfin irritations et infections sont ici fréquentes.

De ces faits le traitement chirurgical est sollicité.

La Nymphoplastie, par quel praticien ?

  • Un Chirurgien Plasticien
  • Un Chirurgien Génital (urogénital, gynécologue)

Pourquoi cette double compétence ?

  1. car l’hypertrophie des nymphes n’est pas toujours d’un aspect simple et univoque,
    le développement serait médian ou polaire, et les lèvres épaisses : exérèse triangulaire possible ;
    l’hypertrophie serait globale, je préfère l’exérèse  dite longitudinale ; et autres possibilités techniques et leurs détails….
  2. Car les anomalies des nymphes sont souvent compliquées, intriquées à des dysmorphies du clitoris et du capuchon, des grandes lèvres, ou à des pathologies du vestibule et du vagin telle qu’une béance vaginale…. tous éléments obligeant à une compétence totale en matière génitale ; ce serait dommage de ne pas considérer la globalité des lésions.

La Nymphoplastie, au laser ?

  • Le laser nous donne des satisfactions techniques et dans l’évolution cicatricielle.
  • Découpe nette des excédents
  • Découpe sans  saignement ou avec un saignement bien modeste
  • Sensibilité post opératoire atténuée.
  • Cicatrisation rapide.

Nymphoplastie, des complications ?

  • Complications très rares
  • Des défauts techniques avec un résultat inesthétique
  • Finition insuffisante vers le clitoris, vers la vulve,
  • Asymétrie,
  • Exérèse insuffisante ou trop importante,
  • Lâchage de suture, complication de l’exérèse triangulaire,
  • Exceptionnel rétrécissement de la filiaire vulvaire lors d’une exérèse longitudinale.
  • Surtout les prévenir par une qualité technique.

Qu’est ce que le lifting par acupuncture ?

lifting par acupuncture

Le visage n’est pas seulement cette fenêtre de la psyché où s’affichent nos émotions, c’est aussi le lieu de passage de tous les méridiens, principaux et secondaires, qui véhiculent les différents types d’énergies de nos organes, des entrailles les plus secrètes de notre corps.

Il existe donc une relation énergétique attestée entre chaque organe et la zone qui lui correspond sur le visage. Ainsi, si d’un côté une dysharmonie énergétique de l’organe influence nécessairement le teint et la tonicité faciale, d’un autre côté, la puncture de certains points peut logiquement régulariser à distance l’organe atteint.

C’est pourquoi sont menées, lors de la séance d’acupuncture, une étude approfondie de l’état énergétique des organes et entrailles, ainsi qu’une étude particulière de la morphologie du visage (pose des muscles, teint, volume et épaisseur de la peau).

Le lifting par acupuncture en pratique

C’est le diagnostic établi au terme de l’étude détaillée des organes et du visage qui détermine le choix des points à stimuler, puis la manière dont seront utilisées les aiguilles, à savoir notamment leur direction d’implantation (oblique, horizontale, verticale).

La procédure une fois fixée, les aiguilles sont d’abord stimulées pour obtenir l’afflux de l’énergie; aussitôt que survient cet afflux, les aiguilles sont tournées toutes les 5 à 10 minutes et par ailleurs reliées à un appareil éclectique spécifique permettant une stimulation prolongée.

La séance d’acupuncture peut durer entre une demi-heure et une heure, cette durée, ainsi que le nombre de séances, étant définis en fonction de chaque patient, de son état de santé, de son mode de vie et de son niveau particulier de stress.