Angiome chez l’enfant

L’hémangiome

L’hémangiome ou angiome en relief est une tumeur non maligne de l’endothélium vasculaire apparaissant au cours de la petite enfance. Ordinairement l’hémangiome se localise dans la région de la tête et du cou.

Il existe 3 types d’hémangiomes :

  • L’hémangiome superficiel plat avec une coloration rougeâtre
  • L’hémangiome profond situé en-dessous de la peau et d’aspect bleuâtre
  • L’hémangiome mixte présente des caractéristiques cliniques de l’hémangiome superficiel et de l’hémangiome profond

Les causes de ces hémangiomes sont inconnues. L’origine génétique semble exclue par le fait que seuls 10 % des nourrissons affectés sont reliés à un antécédent familial au moins : or comme de 4 % à 10 % des parents ont eu un hémangiome étant bébés, alors tout bébé a de 8 % à 19 % de chances d’avoir au moins un parent ayant eu un hémangiome, et entre 31 % et 47 % de chances si on ajoute les grands-parents. Les gens à la peau claire ont plus de risque. On ne connaît pas d’aliments ou de médicaments ingérés lors de la grossesse, ni des activités qui seraient facteur de risque

On peut néanmoins citer des facteurs de risque, tels que la prématurité, le sexe féminin, les prélèvements trophoblastiques ou encore l’existence d’une éclampsie chez la mère.

En effet l’hémangiome se développe au cours des premiers mois de vie, il se stabilise à 4 mois environ puis régresse naturellement jusqu’à disparaître totalement vers l’âge de 3 à 4 ans.

Pour un hémangiome, la décision de traiter ou pas dépend souvent de l’endroit où la rougeur est localisée, sur les parties couvertes, il suffit de laisser faire la nature puisque l’hémangiome disparaît vers l’âge de 3 ou 4 ans.

Ainsi sur les parties visibles, on peut faire une ablation chirurgicale mais, dans ce cas, l’enfant devra supporter une cicatrice toute sa vie.